Projet de naissance

Pour mon aînée nous avons rédigé un projet de naissance. Nous l’avons présenté à la sage-femme en chef qui l’a approuvé et a fait une réunion d’équipe autour de celui-ci afin qu’il soit respecté. Je vous invite à en faire un.

Le père :
Je souhaite être considéré comme acteur à part entière de la naissance de notre enfant. Je souhaite accompagner et aider ma femme quelque soit le déroulement de l’accouchement.Ma femme me désigne comme personne de confiance pour prendre les décisions pour elle et notre enfant.

L’environnement :
Nous aimerions que la salle de travail et d’accouchement ne soit pas un lieu d’aller et venue mais préserve notre intimité et besoin de calme.
Nous aimerions pouvoir mettre de la musique et bénéficier d’une lumière tamisée propice à la relaxation.

Le travail :
Je souhaite pouvoir bouger et marcher à mon aise pendant tout le travail. Je ne désire pas être entravée par un suivi monitoring en continu.
Je ne désire pas être mise sous perfusion (pas de soluté), seule une « voie d’accès » est acceptée.
Je n’envisage pas le recours à une anesthésie péridurale. Je remercie l’équipe médicale de m’encourager dans ce sens et d’adapter sa pratique à ce souhait : respect du processus physiologique de mon accouchement (pas de rupture artificielle de la poche des eaux, pas d’injection d’ocytocine ou autre produit pour accélérer les contractions).
Je serais heureuse de recevoir des conseils d’une sage-femme dans la mise en place de méthodes naturelles de soulagement de la douleur (suspension, postures, respiration, douches/bains).
Je désire pouvoir boire de l’eau à mon aise.

L’expulsion :
Je désire pouvoir adopter la position de mon choix lors de l’expulsion.
Je ne souhaite pas de sonde urinaire : j’urinerai de moi-même.
Nous aimerions que l’accoucheur soit le moins interventionniste possible : en particulier pas d’utilisation de la ventouse ou forceps sauf si la vie de notre enfant en dépend.
Je ne désire pas d’épisiotomie de façon systématique, seulement en cas de nécessité.
Lors de la sortie de notre enfant, nous souhaitons le moins de bruit possible ainsi qu’une faible intensité lumineuse, sans lumière directe sur mon vagin, afin qu’il ne se sente pas « agressé ».
Dans la mesure du possible, le père aimerait pouvoir sortir son enfant lui-même et qu’il soit posé sur le ventre de la mère immédiatement après l’expulsion.
Nous souhaitons que le cordon ait cessé de battre avant de le couper ou le clamper et que ce soit le père qui le fasse.

Les premiers soins au bébé :

Dans la mesure où notre enfant se porte bien :
Nous désirons qu’il reste en contact avec ma peau aussi longtemps que souhaité et qu’il puisse aller au sein s’il le désire. Nous vous demandons d’être disponible mais tout à fait discret et respectueux de ce processus de «rencontre».
Si notre enfant a besoin d’être réchauffé, nous souhaitons privilégier le peau à peau (méthode kangourou) avec sa maman ou son papa, plutôt que la couveuse.

Nous souhaitons avoir l’entière responsabilité des soins de notre enfant :
Dans la mesure où notre enfant va bien, nous souhaitons qu’aucune manipulation intrusive ne soit pratiquée (sondage, aspiration, gouttes dans les yeux, injections, prise de sang).
Nous souhaitons que notre enfant soit « tamponné » et non baigné. L’examen et la pesée peuvent attendre quelques heures et nous souhaitons qu’il se fasse en présence du papa et de la mère si son état le permet.
Nous souhaitons qu’aucune substance autre que mon lait maternel ne soit administrée à notre enfant, sans notre consentement (vaccin, médicament, alimentation, vitamines…).
Si des soins urgents au bébé sont indispensables, nous souhaitons qu’ils soient faits en contact avec la mère et/ou le père, avec des explications et notre consentement.

La délivrance :
Je souhaite que le placenta soit expulsé naturellement, sans injection de produit ou manipulation. Nous aimerions voir le placenta et qu’il ne soit pas remis à un laboratoire de cosmétiques ou autre.

La non séparation :
Si notre bébé doit être transféré dans un autre établissement, nous souhaitons que la mère puisse le suivre.

La césarienne :
Si la césarienne devient nécessaire, nous aimerions que le père reste à mes côtés pendant l’intervention et soit le premier à entrer en contact avec notre enfant après le médecin et la sage-femme.

L’allaitement :
Que ce soit une naissance par voie basse ou césarienne, je voudrais que mon bébé soit mis au sein immédiatement après sa naissance.
Si mon état de santé ne me permet pas d’allaiter notre bébé tout de suite après sa venue, je devrai pouvoir tirer mon lait dès que possible et régulièrement.
Si mon bébé ne peut téter, il doit bénéficier de mon lait maternel et d’aucune autre substance, qui lui sera administré sans l’usage d’une tétine.
Aucune substance autre que mon lait maternel ne sera administrée à notre enfant sans notre consentement. Nous vous remercions de ne donner à notre enfant aucun biberon, ni aucune sucette.

L’hospitalisation :
Dans la mesure du possible, je désire être en chambre seule.
Je souhaite garder mon bébé dans ma chambre 24 H sur 24 H et ce dès sa naissance afin que l’allaitement puisse être conduit à la demande.
Nous désirons que le père puisse nous rendre visite sans restriction, et rester la première nuit avec nous s’il le désire.
En cas de césarienne, nous désirons que le père puisse « cohabiter » avec moi et notre enfant, afin que l’allaitement à la demande soit facilité.

Dans le cadre d’un accouchement non pathologique, nous souhaitons que nos choix soient respectés. Nous reconnaissons que des circonstances puissent arriver où les connaissances de l’équipe médicale soient d’une importance vitale. Cependant, avant toute intervention, nous souhaitons être informés des raisons, effets et risques possibles que présentent d’éventuelles thérapies de remplacement, afin de nous laisser choisir ce qui nous conviendrait le mieux.

(nous nous sommes inspirés d’un projet de naissance consulté sur le site : périnatalité)
(redigé le 1er mars 2005. Il a été présenté à la sage femme en chef du service de la maternité, qui l’a lu avec nous et l’a accepté. Elle l’a signé et nous a demandé de le signer aussi)

Vous pouvez copier, imprimer, vous inspirer de ce projet de naissance pour vos besoins personnels.

Laisser un commentaire