Cercles thérapeutiques de femmes – Féminin Sacré

De part ma formation de Psycho Somato Thérapeute, en arts énergétiques et mon chemin personnel de femme sauvage, je propose des cercles thérapeutiques de femmes. Ces cercles ont pour but de vous accompagner à retrouver votre féminin sacré, et ainsi permettre à votre Sauvage de s’animer, « Être » –  au quotidien, dans votre Vie, votre couple, avec vos enfants !

Au programme :

  • Tirages de cartes pour ouvrir la parole et permettre une introspection
  • Art thérapie : écrit, chant, danse intuitive, dessin…
  • Outils thérapeutiques de reconnexion et transformation : méditation, hypnose, sophrologie, yoga nidra, tambour chamanique…
  • Travail corporel, massage

15 euros le cercle

~ ~ ~

La femme sauvage est une femme en paix avec son masculin, elle peut donc se reconnecter avec son féminin sacré. Elle entend l’appel de sa Déesse, sa Sauvage et y répond.

La femme sauvage est débordante de vitalité, de créativité, bien dans son corps, l’âme vibrante, donneuse de Vie, intuitive, sensuelle, connectée au plaisir. Elle s’affirme dans sa singularité, à l’écoute de ses rythmes. Elle est dans son Pouvoir Intérieur – non pas le pouvoir qui opprime l’autre, mais son pouvoir de souveraineté naturelle qui la rend connectée à son Essence. Elle est reliée avec ses Sœurs, réconciliée avec la lignée de femmes.

La femme sauvage se libère de ses conditionnements (socio éducatifs, culturels, religieux), ses blocages, ses masques et voiles, l’empêchant d’être en reliance avec son Essence, sa Nature Sauvage.

Le mot sauvage n’est donc pas utilisé ici en son sens moderne, péjoratif, d’ « échapper à tout contrôle » mais en son sens originel de « vivre une vie naturelle ».

Les cercles mensuels débuteront en janvier 2018, sur inscription par mail ou téléphone.
Tarifs : 15 euros / cercle.

Les dates seront annoncées dans l’agenda.

 

Entrez dans la ronde des femmes et célébrez votre féminin sacré !
Moment d’échanges, de partages entre femmes, dans un espace bienveillant et intimiste.

 

 

***

Extraits du livre de Clarissa Pinkola Estès «Femmes qui courent avec les Loups»

 

« Chaque femme porte en elle une force naturelle riche de dons créateurs, de bons instincts et d’’un savoir immémorial. Chaque femme a en elle la Femme Sauvage. Mais la Femme Sauvage, comme la nature sauvage, est victime de la civilisation. La société, la culture la traquent, la capturent, la musellent, afin qu’’elle entre dans le moule réducteur des rôles qui lui sont assignés et ne puisse entendre la voix généreuse issue de son âme profonde.

 

Pourtant, si éloignés que nous soyons de la Femme Sauvage, notre nature instinctuelle, nous sentons sa présence. Nous la rencontrons dans nos rêves, dans notre psyché. Nous entendons son appel. C’est à nous d’’y répondre, de retourner vers elle dont nous avons, au fond de nous-mêmes, tant envie et tant besoin. La femme qui récupère sa nature sauvage est comme les loups. Elle court, danse, hurle avec eux. Elle est débordante de vitalité, de créativité, bien dans son corps, vibrante d’’âme, donneuse de vie. Il ne tient qu’’à nous d’’être cette femme-là. »