Naissance et post partum

Le processus de la naissance est un réel chamboulement tant pour bébé que pour maman. Dans la plus part des cultures dites « primitives » , le post partum est respecté et dure 6 semaines. 6 semaines où la maman et son bébé sont dans une bulle. Période dans laquelle les autres femmes prennent soin de ce tandem, de la maman.

Comme je l’ai publié il y a peu, Bébé arrive dans un nouveau monde, il quitte le lit douillet de l’utérus maternel. Dans notre monde tout est stimulation. Il a besoin de temps et de beaucoup de douceur pour s’adapter petit à petit à sa nouvelle vie. D’ailleurs, bébé n’a pas de rythme, enfin il a le sien, celui in utero.Et non notre rythme. Il ne connait pas les horaires, le jour, la nuit… Alors soyez indulgent, et préparez vous physiquement et psychologiquement à vous caler sur son rythme si vous ne voulez pas être complètement HS rapidement. Aussi, bien souvent, les premières semaines, bébé dort dans les bras, tout contre vous. C’est naturel. Pas d’inquiétude…

L’accouchement du point de vue des bébés avec le Dr Leyronnas, pédiatre à la maternité d’Antony (92)

extrait :

Véritable déchirement pour le nouveau-né, son apparition sur la terre ferme est une « épreuve ».
« L’aventure de la naissance est millimétrique et inconfortable pour l’enfant. » explique notre interlocuteur. Comme violemment arraché à cette sorte de paradis que représentait le nid douillet du ventre de sa mère, il doit faire face à un nouvel environnement auquel il devra s’acclimater rapidement.

« Loin de l’agréable chaleur, de l’absence de bruits perturbants et de l’espace confiné et rassurant de l’utérus de sa maman, le nourrisson est déboussolé et perd ses moyens. Tout se bouscule, c’est un dépaysement total pour ce petit être qui entre dans une nouvelle ère… »

(…) « La variation de la température, la lumière, la pesanteur, le bruit … A sa naissance, c’est tout un ensemble de sensations nouvelles qui lui tombent dessus en même temps. Il doit aussitôt apprendre à s’adapter à une existence extra-utérine et cela demande beaucoup de travail. Ce sont des épreuves successives, il s’habitue à un monde très différent et découvre simultanément un nombre de sensations qu’il ne connaissait pas » ajoute le Dr Leyronnas.

(…) Le nourrisson a besoin d’être dans un environnement sécure.

 

Et lire aussi : ce bel article sur Canalvie : http://www.canalvie.com : les besoins du nouveau-né(ou télécharger le pdf ici : Les besoins du nouveau-né) et celui ci : Les besoins du bébé

 

L’allaitement est l’alimentation optimale pour un enfant. Outre une excellente alimentation bourrée de défense immunitaire, l’allaitement permet aussi de combler les besoins de câlins, de contacts physiques. L’allaitement développe aussi l’instinct maternel grâce aux hormones produites et à la promiscuité induite par un allaitement à la demande. Afin de réussir l’allaitement et favoriser un bon démarrage, des conduites sont à mettre en place :

  • Bébé doit téter dans les premières minutes de sa vie
  • Être au maximum au sein dans les premières 24h. Ne pas attendre qu’il pleure (il aura alors du mal à prendre le sein). Quand bébé tire la langue ou bouge ses lèvres, c’est le signe qu’il veut téter.
  • Ne pas donner de biberons ou de tétines. Sinon, d’une part la lactation n’est pas stimuler (c’est la sucion qui stimule la lactation. L’allaitement c’est l’offre et la demande : plus bébé tète, plus il y a du lait). D’autre part, une tétine ne se tète pas comme un sein et donner un biberon crée une confusion. Le bébé ne sait alors plus téter le sein.
  • La maman doit se reposer au maximum et être dans une bulle de bonheur.

En cas d’engorgement (ce qui est assez courant au 3eme jour lors de la montée de lait), pensez à mettre des feuilles de choux vert dans le soutien gorge. Le choux est anti inflammatoire. Cela fonctionne vraiment très bien !! (j’ai testé personnellement il y a encore 1 mois et demi). Vous pouvez aussi tremper vos seins dans une bassine d’eau bouillante (le plus chaud que vous supporterez) en position à quatre pattes, et tirer votre lait à la main au dessus de la bassine).

Quelques liens pour la mise en route de la lactation car ce n’est vraiment pas facile et des erreurs sont vraiment à éviter pour ne pas foirer son allaitement. Et oser appeler ou rejoindre un groupe de la lèche league pour avoir de l’aide sur l’allaitement et rencontrer d’autres mamans allaitantes (ou un autre asso de parentalité qui propose des réunions allaitement maternel. En Bretagne, j’allais à l’arbre à bébé.)

 

Maman doit vraiment penser à elle et se mettre en mode « cocooning ». Elle vient de vivre 9 mois de grossesse et un accouchement, avec tout un chamboulement hormonal… Elle est souvent très fatiguée, physiquement et moralement. Elle a aussi besoin de se remettre et de cocoonner avec bébé pour éveiller l’instinct maternel et créée le lien d’attachement avec son bébé. Elle doit fuir toute source de stress, qui baisse la lactation, voir peut la bloquer. Le papa jouera le rôle de protecteur, afin que maman et bébé soient dans leur bulle. Le top est de rester couché en peau à peau avec bébé pendant une bonne quinzaine de jour minimum. Ensuite, pensez à dormir (ou au moins vous reposer) quand bébé dort, que ce soit le jour ou la nuit.

Le père, lui aussi a besoin souvent de trouver sa place, de se connecter à son bébé, créer une relation avec lui, comprendre son langage, ajuster le sien. Ce lien là est peut être moins instinctif que pour la maman (y a pas tout le cocktail hormonal). Il apprend à être papa. Il subit lui aussi la fatigue, un certain bouleversement car devenir parent renvoie souvent à sa propre enfance et à ses blessures. Il gère aussi la logistique du foyer et la fratrie quand il y en a une.

Pour la fratrie cela peut être compliqué. Un mélange de joie et de colère. Ce bébé prend de la place, la disponibilité des parents, accapare maman. Les parents sont souvent HS et donc moins patients, alors que c’est justement dans ces moments difficiles que les enfants ont besoin de notre patience. Les petits font souvent des regressions.

A lire : http://naitreetgrandir.com – Arrivée de bébé: prévenir la jalousie

 

En conclusion :
Soyez indulgent avec vous même, mettez vous dans votre bulle, écoutez votre instinct
et REPOS REPOS REPOS…