Automne 2019, la pluie est revenue

Depuis début mars, nous n’avions pas de pluie, mais vraiment pas, et étions en sécheresse alerte maximale. Pas le droit d’arroser du tout, mais avec des soucis même d’approvisionnement d’eau au robinet… Nous sommes toujours en alerte sècheresse maximale jusqu’au 31 octobre.

A lire :

 

Il pleut, depuis quelques jours. Elle est revenue cette pluie tant attendue ! Il ne pleut pas non stop, Il pleut de temps en temps. Une petite pluie fine.

L’herbe est enfin redevenue verte. Elle a très vite reverdie d’ailleurs ! Elle qui ‘n’était que brulée et presque disparue…. Les arbres, arbustes, fleurs, légumes, aromates, médicinales sont contents.

La Nature s’était mise en « pause » : plus rien ne poussait. Rien ne murissait. Tout attendant. Comme si les végétaux se mettaient en mode survie… Je me préserve en me mettant en pause… Cet été, nous avons visité une ferme familiale viticole où nous nous étions arrêté pour une nuit avec le poids lourd aménagé. Le Mr nous avait expliqué que les grosses chaleurs ne permettent pas aux raisins de mûrir plus vite, bien au contraire, ils se mettent « en pause »… Bien, nous avons observé ce phénomène sur toute la végétation chez nous.

Avec la pluie revenue, une température relativement tempérée. Des alternances avec un grand soleil et des 20 degrés…. Tout est repartie, tout reprend vie, certaines plantes perdent même la tête…

Cette pluie suffit aux plantes à reprendre vie, mais pas à remplir les nappes phréatiques et les cours d’eau… Elle reste en surface et est pompée directement pas les végétaux en souffrance. Nous allons devoir nous y faire à cette sècheresse, le changement climatique est bien là… Nous gardons précieusement les graines de cette année, des fruits et légumes qui ont su résister et rester en vie…

Les pâtissons ont poussé d’un coup et repris une multitude de feuilles et plusieurs pâtissons se développent… Auront ils le temps d’arriver à maturité avant les grosses gelées ?

Les artichauts sont revenus à la vie, eux qui avaient totalement disparus !

Les poireaux sont magnifiques. Les choux qui étaient brulés et comme morts, repartent et des pommes se forment…

Les tomates qui restaient vertes ont enfin rougies… D’autres pieds se développent et forment des fleurs et des fruits…

Les blettes sont extraordinaires et la coriandre dont j’avais récolté un max de graines puis coupé à ras du sol, repousse à foison ! Elle s’est resemée.

La menthe explose…

Les fleurs – œillets d’inde et de poètes – fleurissent enfin…

Et la bourrache que nous avons attendu tout l’été est enfin là !! (miam c’est super bon la bourrache et ça décore joliment les assiettées).

Loo a tondu, et oui l’herbe était enfin haute… Comme nous n’avons pas eu de paille cette année par le voisin, nous couvrons les buttes, le mandala et les massifs avec la tonte d’herbe (20 à 30 cm). Cela apportera de l’azote, ce qui fera du bien aux buttes qui en reçoivent peu au final, peut être pas assez même ! Puis quand j’aurai enfin de la paille (je vais chercher un plan paille), je couvrirai le tout avec une bonne couche de paille broyée (30 cm).

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.