Buttes : conception et plans

Après réflexions, recherches d’info sur le net, lecture de livre (j’ai trouvé ma bible de la culture sur buttes orientée permaculture : « Manuel de culture sur butte » de Richard Wallner de l’écolieu au petit colibri), j’ai choisi le principe des buttes de 1,7m de large et 13m de long pour mon cas avec des allers de 60cm de large et 45cm de profondeur par rapport au bord de ma butte comme indiqué par la ferme du petit colibri. (http://aupetitcolibri.fr)

CONCEPTION et PLANS DES BUTTES

J’ai matérialisé mes buttes avec des piquets et tiré des cordeaux. Et j’ai commencé à creuser. Quel plaisir de sentir ma bêche entrer comme dans du beurre dans cette terre bien noire, friable, ni trop sèche ni trop humide, légère, non caillouteuse…. Au final passé les racines drues de prairie, la terre est excellente et les vers l’adorent.

J’ai rempli ma 1ere butte, puis la 2ème.

Dans le bouquin est conseillé de mettre les piquets de 25 cm de le sol, tous les 1/4 du début et fin (ça fait 1/4 piquet 2/4 piquet 1/4). Et 45 cm de hauteur de planches.

Selon la méthode petit colibri, les buttes fonctionnent par deux pour la rotation des cultures. Il y a ainsi une double rotation :

  1. une entre 2 buttes
  2. une ds la butte en inversant les pentes quand le mm mélange de plantation y revient 2 ans plus tard.
    Mes plans faits, j’ai donc une idée des quantités que mes buttes vont me donner. Et heu, au final je pense que dans un premier temps 2 buttes suffiront. Je m’aperçois qu’effectivement, 4 buttes de 1,7m de large sur 12m de long suffisent pour 4 personnes pour une autonomie annuelle. C’est dingue, je n’en reviens pas !!

 

Butte A : (ce mélange sera sur la butte B l’an prochain et reviendra sur la A mais en inversée la 3eme année, puis sur B à nouveau mais en inversé la 4eme année)

  • au sommet : tomates, maïs, haricots nains, soucis, œillets, salades, les fèves (mais trop tard cette année)
  • bande intermédiaire : choux, betteraves, navets, poivrons, céleri, mache
  • bande extérieure : fraisiers, salades, radis roses, radis noirs, navets, vesce, blette, épinard

Butte B (ce mélange sera sur la butte A l’an prochain et reviendra sur la B mais en inversée la 3eme année, puis sur A à nouveau mais en inversé la 4eme année)

  • au sommet : courgette, soucis, œillet, salades, haricots nains, poivrons (courges, concombre, melon sur grillage. mais cette année je n’ai pas le temps, le matos, donc je laisserai courir au sol là où j’avais prévu mes deux autres buttes que je ne ferai pas) et les pois (trop tard cette année)
  • bande intermédiaire : panais, carottes, betteraves (à la place des panais en 2eme section).
  • bande extérieure : poireaux, mâches, salades, blettes, fraisiers

Les blettes et fraisiers restent en place d’une année sur l’autre, ils sont protégés par les cultures autour et fertilisés grâce au système permaculturel mis en place.

Les déchets de compost et engrais verts sont à mettre en priorité au sommet et bande intermédiaire.

Chaque légumes à sa place dans la butte et tient compte des associations positives ou pas, des durées de cultures etc. Je ne vais pas détailler ici (ça viendra peut être un jour), le pourquoi du comment, ainsi que la fertilisation des buttes, etc. Procurez vous le livre, il est un vrai mine d’or, il est devenu ma bible, mon livre de chevet 🙂

Voici le scan de mon cahier potager.

Je vais l’imprimer et le plastifier. Vous pouvez vous en servir.

Détails techniques pour buttes de 1,7m de large, une section (vous verrez sur le scan, elle mesure 4,8m soit 8X0,6m. Ici j’ai deux sections qui se suivent cultivées exactement de la même façons et qui forment ma butte. En début et fin de butte j’ai environ 0,5 à 1m de rocaille qui tient ma terre et sert aux aromates, vivaces non envahissantes et médicinales.)

  • bande extérieure mesure 30cm à partir du bord de la butte (allée). Elles ne reçoivent que les fraises et alliacées (ails, oignons, échalotes, poireaux, associées aux salades, blettes, fraises, mâches, épinard, radis
  • là le mieux est de mettre un chevron de 5cm de large bien fixé au sol, qui sert à poser le pied ou le genou quand on travail sans marcher sur les cultures, il retient la terre et sert de point de repère aussi.
  • bande intermédiaire mesure 15cm à partir de ce bois vers le sommet. Elles reçoivent sur une butte les carottes, betteraves, navets, panais, haricots nains, mâches, et l’autre butte les choux, céleris, poivrons, aubergines (ces deux mélanges sont alternés de butte une année sur l’autre)
  • de la fin de la bande intermédiaire au milieu sommet : 35cm. Le sommet est à peut près plat et forme un plateau de 70cm. Il reçoit les tomates et autres légumes de grand développement (tomates, mais, courgettes, courges, poivrons, aubergines, choux et œillets, soucis, salades, haricots nains, et sur grillage haricots rames, melons, concombre, courge. Le grillage incliné rejoint le grillage de la butte d’a coté, et forme ainsi un dôme au dessus de l’allée)

Butte A

buttes plans

Butte B

buttes plans

J’essayerai quand j’en aurai le temps de faire les plans à l’ordi pour que ce soit plus lisible.buttes

Quantités de légumes prévus avec les 2 buttes

10 pieds de blettes
72 fraisiers
8 pieds de tomates
40 pieds haricots nains
42 choux (rouges et verts et quelques chinois)
40 salades dont une majorités à couper
2m2 de radis roses et 2m2 radis noirs
200 poireaux
4m2 carottes et panais
2m2 betteraves
6 poivrons
6 courgettes

Liens et docs :

 

Et voici comment je fais mes patates cette année

Les pommes de terre, un rang de précoces (des belles de fontenay) mises en terre, et deux rangs de tardives pour conservation (Désirée) mise selon la technique sans travail du sol avec compost et tonte de pelouse.

Pomme de terre : technique classique dans la terre et technique sur herbe… pour expérimenter

 


Pour le plaisir et la motivation 🙂

Lien Permanent pour cet article : http://imala.fr/blog/2014/04/19/buttes-conception-et-plans/

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :