Travail du bois : travaux d’hiver

Entre la naissance de notre petit Lutin et l’hiver bien en place, le travail a l’éco lieu à ralenti, mais il continue tout de même.

Travail du bois avec de la recup’

Le hangar : une partie atelier

L. a rangé le hangar et s’est aménagé un coin établi afin de bricoler au sec, avec plus de plaisir et de praticité. Il s’est fabriqué un établi, des étagères, a posé des fixations pour ranger ses outils… Il aime le travail du bois. Alors, il a fabriqué quelques œuvres pour les habitants de la maison et pour améliorer les structures du terrain.

Le poulailler

Puis, il refait l’enclos du poulailler. Nos poules sortaient allègrement du poulailler, malgré les plumes des ailes coupées (et qui repoussent super vite), elles volettent. En soit, ce n’est pas bien grave qu’elles se baladent dans tout le terrain. Sauf qu’elles vont parfois chez les voisins, qui eux ne voient pas ça d’un œil bienveillant, et aussi elles vont gratter dans la paille du mandala, et là c’est L. qui est fortement agacé. Elles mettent le bordel dans le mandala !!

Il  a donc rehaussé  les poteaux et le grillage d’1 mètre sur 30 m 70 linéaire. Le côté chemin (soit 22 m 50 était déjà rehaussé. On l’avait fait cet été pour minimiser l’échappée des poules chez les voisins). Il en a profité pour refaire la porte de l’enclos : la remettre de niveau et la consolider. Il va aussi la rehausser.

Nous avons aussi posé la cabane à oiseaux de la LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux) sur la cabane des poules.

Les poussins ont bien grandi. 8 ont survécus (sur 12). Nous avons reçu une poule noire par Walter de https://atmosvert.fr/ qui est venu chercher chez nous des rejets de vinaigrier (sumac de virginie). Merci à lui, le coq l’adore !!

Buttes et mandala

Il a aussi paillé le mandala et les buttes sont en cours de paillage.


Photo prise avec son nouveau drone (cadeau de Noel)
[Nous préparons une vidéo montage du lieu]

Grâce à son bel atelier, il peut enfin bricoler au sec et avec les outils à portée de main. Du coup, il crée !!

Tabouret-coffre

Il a fabriqué un tabouret-coffre pour notre aînée de (presque) 13 ans pour Noel avec du bois de palette et une assise de chaise cassée.

Pied de lampe

Ma belle lampe de 20 ans d’âge a été cassée…Mon homme en a refaite une avec ce qui était récupérable : l’abat jour et le dessus du pied en terre… et le rendu est MAGNIFIQUE

Voilà ce qui restait de la casse :

Voilà le rendu !!!

Lien Permanent pour cet article : http://imala.fr/blog/2018/01/10/travaux-dhiver/

(2 commentaires)

  1. Très intéréssant… Tes deux blogs sont complémentaires, je ne découvre celui ci qu’aujourd’hui. Je suis en admiration devant votre débrouillardise et votre respect pour l´environnement, bravo !! J’aimerais avoir un potager et être autonome en énergie comme toi mais c’est le temps qui me fait cruellement défaut. En tout cas je trouve tes écrits motivants et inspirants 🙂.

    1. Coucou 🙂 Comme je te l’ai écris dans un de mes commentaires sur ton blog, j’ai vécu 8 ans en autonomie électrique totale (non reliés au réseau électrique) et alimentaire (à 75% je dirai), en mode « décroissance »… pour une maison de 110m2 et une famille de 3 puis 4 personnes. C’était super et l’autonomie électrique me manquent, même si ce n’était pas tous les jours faciles (hein, une panne électrique quand on est relié, on appelle le fournisseur, on râle et c’est réglé… En autonomie, on se démerde… 😉 ) Mais, l’autonomie c’est la joie de produire son électricité, de produire et consommer en conscience, de ne pas polluer ni utiliser une énergie polluante, ce sont aussi des économies… et c’est drôle de voir la tête des personnes qui arrivent chez toi et sont en panique car pas de frigo, pas de congélo et pas de TV, PC etc allumés non stop et une cure dans leur surconsommation électrique 😛

      En permaculture, tu as un gain de temps ENORME, le plus lourd est de créer ton lieu en perma, faire les structures, et encore, tu y vas par priorité… et tu choisis ce que tu mets en place selon tes capacités/besoins. En culture sur butte, tu ne fais quasi rien.. En fait, la nature n’a pas besoin de nous… ahahah c’est le plus dur à admettre pour nous humains qui nous pensons indispensables 😉

      L’autonomie électrique avec ton taf, ça peut être limite… Mais passer en production mixte, par exemple, la partie pro de la maison branchée, et votre partie à vous en autonomie…

      Si tu as besoin de conseils, informations etc n’hésite pas.

      Bises

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :