Animation ado « sensibilisation à la permaculture » – 10/07/2018

Emilie, de L’espace jeune de Domerat, nous a contacté afin que nous accueillons un groupe de 12 adolescents de 12 à 15 ans. Elle souhaite les sensibiliser à la permaculture. Nous avons accepté avec plaisir. C’est une première pour nous, l’accueil d’une structure. Nous allons semer des petites graines auprès de jeunes urbains.

L’animation s’est déroulée hier après midi, de 14h30 à 18h30. 12 adolescents et 2 accompagnatrices.

Nous avons débuté tous sous le barnum par une petite introduction théorique à la permaculture. Cette présentation reprenait ses origines, sa définition, son aspect holistique, ses 3 éthiques et principes. Ses champs d’action. Un topo sur le soin à la terre, le soin à l’humain, et la partage et l’abondance. Puis concrètement comment on crée un lieu (les principes de conception, l’observation etc) et le zonage.

Puis, nous sommes passé à la visite du lieu, en débutant par les toilettes sèches. Loo a expliqué leur fonctionnement, le pourquoi. Il leur a montré à quoi ressemblait le composte au bout de 2 ans. Aucun ado n’a voulu toucher et sentir cette bonne terre 😉

Puis, passage par les buttes : pourquoi des buttes, comment les créer et les cultiver. J’ai essayé de leur faire deviner les légumes qui y étaient. Ils ont assez bien trouvé ! J’ai aussi montré la texture de la terre des buttes, sans travail du sol.

Puis, petit tour au mandala (médicinal dans le futur). Loo leur a ainsi expliqué comment on l’avait crée et le non travail de la terre. Il a montré qu’on avait mis des couches de tonte d’herbe/paille/herbe/paille etc et à quoi la terre ressemblait : noire, tendre, friable !! Il leur a aussi montré les légumes qui y étaient plantés, montré la différence entre les fleurs mâle et femelle des courgettes.

Nous avions prévu un détour par la ruche et de leur montrer l’intérieur via la petite fenêtre. Mais la ruche est envahie de guêpe (après avoir été infestée par la fausse teigne).  Nous ne savons pas s’il y reste des abeilles, nous ne savons pas si elle va survivre… Et pour le moment, les guêpes y sont très agressives quand on s’en approche.

Nous avons fait une pause goûter sous le barnum, avec dégustation de notre sirop de menthe « maison ».

Les jeunes ont tous été gaga de Vénus , qui va beaucoup mieux.

Loo avait préparé la structure d’un hôtel à insecte d’environ 42 cm de large sur 64 cm de haut. Nous avions prévu la matière à mettre dedans pour chaque insecte invité et placé dans le terrain ce qu’il y manquait afin que les jeunes les trouve. J’avais fais une fiche par enfant avec ce qu’il fallait pour quel insecte (et photo de l’insecte et son utilité au jardin). Les jeunes étaient ravis !! Ils sont partis heureux avec leur hôtel à insecte et lui trouveront une place dans un espace vert de leur commune.

Pendant ce temps d’autres ont visité le poulailler et tenter d’attraper des poules pour les caresser, sans succès !

Nous avions prévu une séance de jeu coopératif « Supermaculture » (jeu coopératif pour découvrir la permaculture). Mais nous avons laissé cette idée de côté : nous y avons joué avec une amie, et nous l’avons trouvé trop léger et pas assez pédagogique notamment pour des ado. (nous ferons un article dessus avec ses points forts et faibles).

***

Bilan humain de l’après-midi : les gamins étaient contents de leur journée et nous aussi. Ils se sont bien intéressés à tout, ont osé poser des questions, ont été super « sages », attentifs et enjoués. Pour certains, ils comparaient au mode de jardinage qu’ils connaissent de par leurs grand-parents, oncles et tantes etc.

Bilan financier : une catastrophe !! Nous étions restés sur le principe adhésion et participation libre et consciente.
Nous avons reçu : 20 euros15 euros d’adhésion tarifs « personnes morales » obligatoire + 5 euros de participation libre et consciente pour l’animation et les prépa etc. Notre travail, notre investissement humain et financier a été estimé à 5 pains au chocolat !!

 

  • énergie humaine : 34 heures heures pour Imala (prépa et animation) et 10 heures pour Loo (prépa et animation) !!
    • 15 jours de préparation à concevoir, penser, imprimer et relier : (ça a occupé une très grande partie de mes journées et soirées)
      • les livrets pédagogiques sur la permaculture (livret illustré et en couleur de 15 pages. (13 livrets au total)
      • les livrets sur la culture sur butte en couleur et illustrés de 1 page recto verso (en mode brochure) (pourquoi, les différents types, la conception, la culture) (13 livrets au total)
      • les livrets sur les toilettes sèches en couleur et illustrés de 2 pages (13 livrets au total)
      • une fiche par enfant avec la matière à chercher pour l’hôtel à insecte (12 + une plastifiée à la table de bricolage)
      • une fiche de 2 pages sur les insectes invités dans l’hôtel (avec photo et explications sur l’insecte et son utilité au jardin) (12 + une plastifiée à la table de bricolage)
      • un affichage plastifié style poster (5 pages) sur les éco gestes affiché dans le barnum
      • un affichage plastifié de 2 pages sur la ruche warré et les abeilles affichés dans le barnum
      • évier, tables, plan de travail et barnum installés pour l’accueil
      • verres à disposition avec eau fraîche (et tout le rangement et la vaisselle à faire ensuite).
      • la jardin à préparer correctement pour l’accueil
      • préparation des toilettes sèches extérieures (remplissage de sciure, papier toilette, poubelle pour hygiène féminine, lavage) et affichages pédagogiques.
      • conception et construction de l’hôtel à insecte
      • 4 heures chacun d’animation accueil le 10/07
  • coût financier : 85 euros environ
    • 300 feuilles de papier imprimante (3 euros)
    • la moitié d’un jeu de cartouche d’encre à 67 euros le kit  (33.50 euros)
    • feuilles pour plastification (1.50 euros)
    • le bois, les clous, visses et grillage à poules pour l’hôtel à insectes : 8 euros environ avec bois de récupération. (nous avons acheté pour l’occasion agrafes et grillage de 5m : 21 euros)
    • 750g de sucre de canne bio (4.95 euros) + 1l5 d’eau + 300g de menthe fraîche du jardin + gaz cuisson pendant 1heure + 1 citron bio (0.35 euros) = sirop de menthe (6 euros)
    • 3 litres d’eau pour le sirop à déguster
    • auto récolte des framboises et myrtilles par le groupe
    • le gasoil pour les allers/retours pour aller acheter le matériel nécessaires (sucre, citron, grillage, sciure, papier imprimante… ) : 3 euros
    • frais de fonctionnement de l’asso (assurance notamment) : 0.30 euros par jour
    • 1 barnum de 72 m2 acheté pour les évènements. C’était notre 1ere utilisation. Nous espérons l’amortir sur 4 ans – coût estimé à 30 euros par festivité.

Nous pensions réellement que la structure jouerait le jeu de la participation en conscience, surtout que nous leur avions donné le lien vers notre site l’expliquant Or, pas du tout, bien au contraire.

Je culpabilisais de ne pas avoir cuisiner un cake aux orties pour leur faire découvrir, comme j’avais prévu (j’ai pris une heure hier matin pour me centrer sur mon bébé sans m’affairer partout avec lui en écharpe). Bien, je ne regrette plus !!

Nous allons cesser la participation en conscience pour les stages, ateliers, chantiers et animations. Un prix sera désormais fixé. Le collège de l’asso doit se réunir pour fixer les tarifs. Tout travail mérite salaire… et qu’au moins nous n’y allions pas de notre poche. Les caisses de l’asso sont vides, le projet n’ayant qu’un an. Les dépenses se font de notre poche, alors que nous sommes au RSA.

Pour terminer une note positive : les enfants étaient ravis de leur après midi permacole,
rien que pour cela nous sommes enjoué de cette expérience, que nous recommencerons !

Lien Permanent pour cet article : http://imala.fr/blog/2018/07/11/animation-ado-sensibilisation-a-la-permaculture-10-07-2018/

(1 commentaire)

  1. Excellente initiative. Bravo !!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :